Le financement participatif progresse en France

D’après le dernier bilan de l’association Financement Participatif France, la finance responsable progresse en France. Les investisseurs français ont encore été plus nombreux en 2019 à y adhérer. Un élan qui s’explique en partie par l’engouement autour des énergies renouvelables.

+ 56% de financement participatif en France en 2019

 

L’année 2019 a été bonne pour le financement participatif en France. Financement Participatif France a publié son bilan du crowndfunding en France pour 2019, en collaboration avec le cabinet Mazars. Il en ressort que les campagnes de financement participatif ont enregistré une croissance du montant globale de collecte de 56% en 2019. Les investisseurs français ont donc choisi le financement participatif pour placer 629 millions d’euros. Le rapport précise qu’en englobant les autres financements alternatifs, comme les fonds de prêts aux entreprises, le montant total des investissements atteint même 1,4 milliard d’euros.

Les projets économiques profitent largement de cet engouement. Ils captent 90% des financements, soit un montant de 579 millions d’euros. Si l’immobilier reste le premier secteur d’activité à bénéficier de ce financement, les énergies vertes arrivent en seconde position. Sur la collecte globale de 2019, 92,2 millions d’euros étaient destinées à des entreprises en lien avec l’environnement et les énergies renouvelables.

Des financements facilités et transparents

Si le financement participatif séduit les investisseurs français, c’est aussi parce que la formule répond à leurs attentes. Les projets sont présentés en ligne, avec ou sans contrepartie financière. La participation se fait directement via des plateformes spécialisées, qui sélectionnent les porteurs de projet. La transparence est le maître-mot de ces investissements, puisque l’argent collecté ne peut servir qu’au financement du projet présenté.